Amman, l’eau

FICHE D’IDENTITÉ

Localisation : Algérie (Wilaya de Ghardaïa)
Porteur de projet : Fondation Amidoul (Docteur Ahmed Nouh)
Secteur : Aménagement urbain / eau
Partenaires : Direction de l’Environnement de la wilaya de Ghardaïa

DESCRIPTION

Dans le cadre et dans la continuation du projet de Ksar Tafilelt de la Fondation Amidoul, la Fondation souhaite réaliser un projet d’infrastructure intitulé « Amman » (= « Eau ») visant à installer 4 micro-stations de traitement des eaux, sans produits chimiques et sans consommation d’énergie. Les enjeux de ce projet seraient de participer au renforcement du développement durable des oasis en renforçant la rationalité de consommation d’eau, ainsi que de développer un concept de gestion des ressources hydriques.

PORTEUR DU PROJET

En 1997, entouré d’intellectuels, d’architectes et de scientifiques, Ahmed Nouh crée une fondation qui fait office de promoteur mais aussi d’organisme de crédit.

BESOIN DE FINANCEMENT

Coût global de 800 000 euros, soit environ 200 000 euros par station. Un financement par tranche de 200 000 euros est attendu par la Fondation.

CHIFFRES CLÉS

Coût total : 800 000 euros

ENJEU

Face à la crise du logement dans les années 1990, la Fondation Amidoul a engagé en 1997 un projet urbain résidentiel s’inscrivant comme résolument novateur et situé à Ksar Tafilelt, dans la vallée du M’zab Wilaya, une ville de la wilaya de Ghardaïa (partie nord du Sahara algérien). Social, économique, écologique et patrimonial, ce projet urbanistique allie architecture, développement durable, préservation de l’environnement et cadre de vie.

DIMENSION MÉDITERRANÉENNE

Un soutien à cette éco-cité construite aux portes du Sahara et aujourd’hui une référence saluée par de nombreuses organisations internationales (UNESCO, COP , etc.) aurait une résonnance tout-à-fait particulière en matière de développement urbain durable en Afrique du Nord. La solution technique identifiée par la Fondation Amidoul est d’origine canadienne. Toutefois, rien ne peut s’opposer à ce que la proposition d’investissement soit assortie d’une recommandation stipulant de s’adresser à un fournisseur d’installations septiques durables et écologiques européen, voire français.